Rénovation de l'Hôtel de Ville selon les principes de l'économie circulaire

Article paru dans la "Zeitung fir Wooltz an d'Regioun" de décembre 2019.

 

En tant que hotspot national de l’économie circulaire, il était logique pour les dirigeants de la Commune de Wiltz d'intégrer ce sujet à la rénovation de la mairie. Ceci n'était pas si évident vu qu'il s'agît d'un bâtiment classé. Néanmoins, de nombreuses mesures on pu être prises en compte.

«Gesond schaffen» - créer un environnement de travail sain

Mur végétal intérieur

L’interaction entre le personnel est favorisée dans le bâtiment rénové : par exemple, des salons communs, des bureaux partagés et des salles de photocopie centralisées ont été prévus à cet effet.

 

Les postes de travail sont réglables en hauteur et peuvent également être utilisés débout, l'éclairage discret de la pièce associée aux lampadaires réglables assurent un environnement de travail agréable. 

 

Des murs végétalisés à tous les étages, des plantes pour la purification dans les bureaux et un enduit d'argile sur les murs, régulant l'humidité atmosphérique, contribuent à une bonne qualité de l'air à l'intérieur du bâtiment. 

Des matériaux certifiés Cradle-2-Cradle

desso-moquette

En ce qui concerne les revêtements du sol, la plupart des matériaux utilisés sont certifiés cradle-2-cradle («du berceau au berceau»), qui peuvent donc être réutilisés à 100 %. Dans les bureaux, par exemple, une moquette recyclable qui capte et retient les poussières fines sera posé. Le parquet et certaines parties des carreaux répondent également aux exigences du certificat C2C.

 

De plus, les poutres en bois de la charpente d'origine ont été en grande partie réutilisées pour la reconstruction du toit.

 

Moins de consommation d'énergie et d'eau

eau

La rénovation énergique de vieux murs s'avère souvent compliquée - et c'est donc aussi le cas pour la Villa Thilges. Néanmoins, l'étage supérieur nouvellement créé a pu être isolé conformément aux normes actuelles et sera équipé d'un système de ventilation. Dans les toilettes, un système qui assure une gestion intelligente de l’eau en relation avec le rinçage des WC. 

 

Les bouteilles d’eau à usage unique et réutilisables disparaissent également des bureaux : les employés peuvent profiter de distributeurs d’eau minérale ou gazeuse qui utilisent l'eau du robinet. 

Le déménagement est prévu en automne 2020

IMG 8231

Pour le passage à la nouvelle année, les travaux de toiture seront achevés et les échafaudages autour du bâtiment vont être démontés. Ensuite, les travaux d’intérieur se poursuivent, de sorte que le bâtiment pourra probablement être réoccupé en septembre de l’année à venir.

Trois questions à Sabrina Morn

Sabrina Morn, architecte de la Commune de Wiltz, accompagne les travaux de rénovation.

À QUEL POINT LA PLANIFICATION ÉTAIT-ELLE COMPLIQUÉE PAR RAPPORT À UNE RÉNOVATION CLASSIQUE?

Sabrina Morn

Comme le bâtiment dispose de nombreux éléments à préserver, tels que Les plafonds en stuc, les boiseries, les sols en mosaïque, les éléments de façade en grès, les lucarnes en grès et bien plus encore, les travaux pour améliorer la statique du bâtiment doivent être exécutés avec le plus grand soin et il faut parfois recourir à des solutions peu conventionnelles. 

 

De même, il convient de préserver le plus possible pour les générations futures.

QUEL ASPECT DE LA RÉNOVATION EST LE PLUS IMPORTANT À VOS YEUX?

L'essentiel est de redonner au bâtiment la stabilité nécessaire pour pouvoir agrandir le grenier et gagner en espace utilisable. En plus de cette étape indispensable, il nous était important de reconstruire le bâtiment afin de répondre aux besoins actuels et d'offrir un environnement de travail sain aux employés. Cela inclut la qualité de l'air ainsi que l'acoustique et l'éclairage des pièces.    

QUELS CONSEILS POUVEZ-VOUS DONNER AUX FUTURS MAÎTRES D'OUVRAGE CONCERNANT L'ASPECT DE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE?

Tenez compte de la présence de toxines dans les matériaux avant la construction, car celles-ci peuvent non seulement avoir un impact négatif sur l'environnement, mais également sur les habitants du bâtiment. En plus de remettre en question le choix des matériaux (en utilisant de préférence des matériaux de construction sains, écologiques et durables), un deuxième point important est la planification du bâtiment. Comment est-ce que je vis maintenant? Comment vais-je vouloir vivre dans 20, 40 ans ou plus? Mon plan est-il variable par de petites modifications? Et que se passe-t-il lorsque la maison a atteint son objectif et doit être démolie: les matériaux peuvent-ils être séparés et éventuellement réutilisés?