Rues Tempo 30

Les zones 30 km/h pour plus de sécurité dans la commune de Wiltz

shutterstock 1346637551

Chères citoyennes et citoyens,

 

l'augmentation de la sécurité routière, une meilleure qualité de vie et la préservation de l'environnement: ces trois objectifs étaient les  principales raisons pour l'intro­duction des zones à 30 km/h dans la plupart des rues communales. Ce sont surtout les piétons - et donc aussi nos enfants - qui seront davantage protégés par cette mesure.

 

Dans la mesure où l'état n'autorise pas de zones 30 sur les routes étatiques, nous travaillons actuellement sur le reclassement en chemin communal de la rue de la Chapelle, route de Bastogne, Grand-Rue et rue de Winseler. Une loi devra être votée à cet effet par la Chambre des Députés. Par la suite, ces rues pourront être transformées en zones 30 au niveau communal. 

 

Le collège échevinal, décembre 2019

Distance de freinage réduite - 30 km/h peut sauver des vies !

La réduction de la vitesse entraîne une réduction très significative de la distance d’arrêt du véhicule.
A une vitesse de 30 km/h, le risque d’une blessure mortelle est réduit par quatre par rapport à une vitesse de  50 km/h. 

Réduction du bruit

La diminution de la vitesse de 50 km/h à 30 km/h entraîne une réduction de la moitié du bruit perçu.

Perte de temps minimale

Les zones 30 km/h ne concernent que les quartiers résidentiels.

La distance moyenne jusqu’à la prochaîne rue principale est comprise entre 300 et 600 m (où l’on peut rouler à 50 km/h), la perte de temps occasionnée va de 15 à 30 secondes seulement.

Réduction de la largeur de rue

Les études montrent que des rues larges incitent les automobilistes à rouler à des vitesses plus élevées. En conséquence, la Commission de circulation de l'Etat n’autorise qu’une largeur optique maximale de chaussée de 5,5 m à l’intérieur des zones 30 km/h. 

Les routes rétrécies

Toutes les routes ayant un gabarit supérieur à 5,5 m doivent être rétrécies, par exemple à l’aide de marquages au sol, par l’intermédiaire d’une bande de stationnement: une mesure rapidement applicable et économique.

 

En vue de réduire la vitesse de circulation et d’augmenter par-là la sécurité routière, les bandes de stationnement sont alternées du côté gauche et droit.

Champ visuel étendu

Le conducteur a l’habitude de fixer son regard sur l’endroit où il se trouvera dans les deux à trois secondes qui suivent. En ralentissant, sa perception des alentours est améliorée : il dispose de plus de temps pour pouvoir réagir et pour éviter une éventuelle collision. 

A l’intérieur des zones 30 km/h

  •  La priorité de droite s’applique (presque) toujours

  • En principe: pas de passages pour piétons!
    Avec l‘introduction des zones 30 km/h et la réduction sensible des vitesses de circulation, les piétons doivent avoir la possibilité de traverser la rue sans détour par un passage pour piétons existant.

Les avantages sautent aux yeux!

30kmh

Lors d'un mesurage pendant un moins dans la rue du Village à Weidingen, la vitesse de passage d'environs 49.000 véhicules a été analysée. Le résultat est positif: 85 % des conducteurs avaient respecté la vitesse maximale autorisée de 30 km/h. 

Rappel des règles du «Code de la Route»

Rappelons les règles générales du «Code de la Route» traitant le stationnement sur les voiries publiques : 

  • Tout véhicule doit être placé de manière de ne pas gêner la circulation des autres usagers de la route et notamment celle des véhicules  larges comme les camions de pompiers, les camions de ramassage des déchets, les bus scolaires ou les machines agricoles.
  • Le stationnement des véhicules est interdit sur les parties de la voie publique réservées aux piétons ou à d’autres usagers, sauf signalisation contraire. Il est défendu de se garer sur le trottoir, même avec seulement deux roues.
  • Les entrées et sorties des garages, parkings et chemins publics ou privés ne doivent pas être entravés. 
  • Le stationnement est également interdit à moins de cinq mètres d’un passage pour piétons ou d’un carrefour resp. de 12 m des deux côtés d’un arrêt bus.
  • Plus de la moitié des accidents mortels sur nos routes sont dus à des excès de vitesse. 
  • Quiconque roulant à plus de 50 km/h à l’intérieur d’une zone 30 km/h perdra des points sur son permis de conduire et risque le retrait de son permis en plus d’être condamné pour «délit de grande vitesse» !